World of Bleach


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Rencontre Imprévue

Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Chef du Clan des Exilés
Dante

Messages : 42
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Groupe: Clan des 10 Exilés
Zanpakutô: Jigoku no Youkai
Division / Numéro: Aucune

Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitimeLun 26 Déc - 17:19

Une lueur m’effleure le visage tandis que mes paupières se relèvent lentement, l’astre solaire commence tout juste son ascension tandis que je sors de ma transe. Je n’ai pas dormit, bien évidemment, ce verbe n’a plus aucun sens pour moi depuis maintenant quelques siècles, cependant je me sens reposer par ces longues heures que je viens de passer à la frontière de la somnolence. Une sensation bizarre m’étreint cependant le cœur, une chose que je n’ai pas ressentit depuis longtemps, je ne saurais l’expliquer mais quelque chose c’est passer durant la nuit, l’équilibre des mondes a changé, voilà la seule chose que je peux affirmer. Il est visiblement tant pour moi de bouger, je n’ai déjà que trop attendu…

Je me levais lentement, prenant le temps d’étirer consciencieusement chacun de mes muscles, la vue était superbe d’en haut de ma montagne, je surplombais entièrement la ville de Karakura et chaque matin je pouvais la voir s’éveiller. Les lumières des lampadaires cessaient juste de scintiller que déjà la lueur des phares venait les remplacer, le doux murmure sauvage de la nuit laissant lentement place au vacarme de l’activité humaine. Je me retournais lentement pour apprécier l’autre côté de la montagne, mon préféré, pratiquement personne hormis moi parcourait cette foret qui entourait ma montagne, j’étais le maitre en ces lieux, mon aura maléfique suffisait à faire fuir la plupart des Hollows et les Shinigamis étaient bien trop occupé en ville pour venir en ces lieux. Bref je m’égare, ne venais-je pas de dire que j’avais déjà trop attendu ?

Je passais rapidement mon tee-shirt avant de boucler ma ceinture, le contact de Ying et de Yang m’apaisa immédiatement, je pris un moment pour contempler mes deux amis, mes deux seuls amis depuis maintenant un bon moment, enfin non ils n’étaient pas les seuls. Je posais la main sur la poignée de mon Zanpakuto avant de le loger dans mon dos d’un geste sec et précis montrant clairement que ce n’était pas une arme nouvelle pour moi, son maniement a je crois plus aucun secret pour moi. D’un geste vif je saisis mon manteau avant de me laisser tomber dans le vide, la chute libre avait un je ne sais quoi de grisant qui chaque matin finissait de m’éveiller, j’atterris en souplesse près de 1 000 mètres en contrebas, puis d’une démarche féline et silencieuse je pris la direction du centre ville…

Cette ville diffuse une senteur nauséabonde fortement désagréable pour mon odorat habité aux odeurs forestières, un joyeux mélange entre l’odeur des échappements et celle des égouts, ajouté à cela un soupçon de reiatsu et vous avez un cocktail qui vous ferait presque rendre votre petit déjeuné. J’avais décidé de laisser mon manteau à l’entrée de la ville vu les regards de travers que me jetais les passants, visiblement je n’étais plus à la mode, mon Zanpakutô ainsi que mes deux pistolets étaient invisible pour les personnes lambda fort heureusement je me serais mal vu les laisser avec mon manteau. Je déambulais dans un but précis dans la ville celui de trouver l’endroit le plus adapté à l’observation autant dire le point culminant de la ville, mes recherches étaient cependant fortement ralentit par le fait que si je ne voulais pas me faire repérer je devais les effectuer à pied…



*J’peux savoir ce que tu tournes au juste ?*

*Ca ne te regarde pas rendors toi.*

*Oh excusez moi pour le dérangement votre majesté, je me retire… pour le moment…*


Il repartit avec un ricanement sinistre, je ne sais pas ce qu’il se passait en ce moment mais il ne cherchait pas spécialement à prendre le contrôle cependant il exerçait une pression quasi constante sur mon esprit, comme une écharde que je ne pourrais enlever. Mes yeux restaient bleu malgré tout mais le blanc de mon œil était traversé par de longues veines rougeoyantes, me rappelant ainsi sa présence dès que j’apercevais mon reflet, je devais faire attention au risque de perdre le contrôle une nouvelle fois…

Mes pensées furent interrompues lorsqu’une grande tour correspondant tout à fait à ce que je cherchais fit son entrée dans mon champ de vision, après un sondage rapide des environs pour m’assurer de l’absence totale de shinigamis je me téléportais d’un shuunpo en haut de la tour. Je m’assis en tailleur sur ce toit avant de fermer les yeux, je devais trouver ce qui me dérangeait depuis ce matin et j’étais sur que cette ville allait être au centre d’un changement important. Alors que ma perception s’étendait en cercle concentrique autour de mon observatoire, je pus sentir plusieurs reiatsu au dessus de la moyenne qui n’était cependant pas exploité, certains hollows erraient également sans poser de problèmes pour le moment, aucune trace du shinigami en charge de l’endroit pour l’instant.

Soudainement mes yeux se rouvrirent, je n’avais pas trouver ce que je cherchais pour le moment, il semblerait par contre que Jigoku no Youkai voulait en découdre vu le rugissement qu’elle poussa, elle venait de repérer une chose qui m’avait échappé, plusieurs hollows semblaient vouloir prendre quelques âmes en guise de déjeuner et ils venaient de réussir à les coincer. N’étant plus shinigami je ne pouvais renvoyer ces âmes à la Soul Society sans prendra le risque d’être découvert mais je ne pouvais pas non plus les laisser faire, d’un bond souple je me remis sur mes deux pieds avant de m’élancer dans leur direction…

_________________
Légende:
Paroles de Dante
Paroles du côté noir de Dante
*Pensées de Dante*
*Pensées du côté noir de Dante*

Invité, tu ne crois pas que le diable existe? Je vais remédier à cette erreur monumentale.
Rencontre Imprévue Dantesigncopy
Revenir en haut Aller en bas
Michiyo
Stratège du Clan des Exilés
Michiyo

Messages : 12
Date d'inscription : 13/09/2009

Feuille de personnage
Groupe: Humain
Zanpakutô: /
Division / Numéro: /

Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Re: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitimeMar 27 Déc - 21:59

"[...] Elle est une belle femme, n'est-ce pas ?
- Oh, oui, c'est bien pour ça que je suis venue jusqu'ici. Pensez-vous...est-ce que je risque de le perdre ? Soyez franches, je vous en supplie.
- Madame, je dis ce que je vois, et rien d'autre. Il n'y aura pas de divorce. Cependant, je ne peux pas vous promettre que vos relations seront toujours telles qu'à présent. Montrez l'amour que vous lui portez.
- Oh, oui, bien sûr !
- Ce sera tout pour cette séance.
- Merci beaucoup, au revoir madame.
- Au revoir, passez une bonne soirée."

Une fois la cliente sortie du cabinet, Michiyo s'affaissa un peu pour se détendre. Elle avait eu un bon nombre de clients, aujourd'hui. Les habitants de Karakura semblaient perturbés. Elle ramassa ses cartes, les mélangea, les étala et tira. Dégageant de son esprit l'histoire d'amour de sa cliente, Michiyo lut avec grande concentration pour savoir ce qu'il pouvait se passer. Plusieurs fois par semaine, sans vraiment savoir pourquoi, Michiyo faisait ce tirage. Peut-être espérait-elle y lire comment changer sa vie, sortir de ce deuil... Mais d'un autre côté, elle ne voulait pas, et ne pourrait pas oublier cet homme. Ni la scène qui avait eu lieu dans son salon.

La voyante remit en place un de ses bracelets en pensant à cette histoire. Elle avait trop peur pour demander aux cartes ce qu'il s'était réellement passé. Il était évident qu'une créature inconnue des scientifiques s'était introduite chez elle. La magie avait fait immersion dans sa vie. Et comme pour l'en persuader, c'est après cet épisode que ses pouvoirs divinatoires étaient soudainement comme devenus réels, elle ne pouvait plus douter de la véridité de ses prédictions.

Michiyo survola les rectangles subtilement dessinés. Il y allait avoir de l'agitation ce soir, au crépuscule, dans le parc d'à côté. Si les cartes le lui disaient, c'est qu'elle devait aller regarder. Elle considérait un peu ses cartes comme ses amies depuis tout ce temps, et considérait qu'elles agissaient pour son bien.

Ainsi, au coucher du soleil, Michiyo sortit de chez elle, son chapeau proéminant sur la tête, emmitoufflée dans un manteau très chic, violet et bien chaud. Dans sa poche se trouvait sa Kesshouboshi, petite boule divinatoire de sa très récente confection. Il lui fallut parcourir deux longues rues et une petite dernière avant d'arriver en vue du parc. Et là, elle ralentit vivement l'allure fière qu'elle arborait. Un spectacle, ravivant horriblement son passé, en dix fois pire, se déroulait devant ses yeux.

Cette fois, ils étaient nets. Trois énormes de ces créatures, à peine différentes les unes des autres, cernaient deux petits garçons et une femme ; cette dernière se mettait devant les enfants, pour les protéger. Mais cela semblait peine perdue, vue la grosseur des monstres. Michiyo resta tétanisée quelques secondes, lorsqu'elle comprit la situation. Mais heureusement, les hollows avançaient assez lentement, comme savourant leur victoire, et elle se ressaisit. Soit, elle était devant une situation sortant de l'ordinaire, mais elle l'avait déjà vécu elle-même, et ces personnes étaient en danger. Pourquoi avait-elle appris ces techniques qui pouvaient servir dans l'immédiat ? Pour ce jour-ci, probablement.


"Enchoku !" ("Connexion immédiate !")

En hurlant cela, comme pour se donner courage, Michiyo avait sorti sa petite boule en regardant fixement le premier monstre devant elle. Alors, ridiculement, celui-ci...trébucha sur le jeu pour enfant du parc qui se trouvait devant son "pied". La chose se pencha dangereusement en avant, et avait interrompu sa marche vers les trois formes humaines, mais les deux autres continuaient. Les sources de Michiyo étaient si infimes...rassemblant son courage, elle avança vite vers la scène, pénétrant dans le parc. Elle se semblait en même temps étrangère à tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Chef du Clan des Exilés
Dante

Messages : 42
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Groupe: Clan des 10 Exilés
Zanpakutô: Jigoku no Youkai
Division / Numéro: Aucune

Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Re: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitimeMer 28 Déc - 23:35

Je me rapprochais rapidement du parc lorsqu’une nouvelle présence s’ajouta dans ce dernier, sans doute un humain avec un reiatsu au dessus de la moyenne cependant vu le niveau de son aura il devrait au moins apercevoir les Hollows, alors pourquoi ne prenait il pas ces jambes à son cou ? Le meilleur moyen de le savoir était sans doute d’aller sur place, je relâchais brusquement mon reiatsu et d’un Shuunpo je rejoignis ma destination, la libération fut trop courte pour que je craigne d’être repéré, j’effectuais pourtant un rapide sondage des environs avant de me concentrer sur la situation ma foi plus qu’intéressante qui se déroulait actuellement sous mes yeux.

L’humain en question était en vérité une humaine et elle ne prenait pas ces jambes à son cou car elle était dans l’impossibilité de bouger tout bêtement, malgré le peu d’espoir que j’avais à la base je fus tout de même déçu, ce n’était pas encore aujourd’hui qu’on allait me surprendre… Les Hollows continuaient à avancer doucement mais surement vers les trois âmes terrifiées qu’ils avaient acculées dans un coin, ma main prit instinctivement la direction de mon Zanpakuto quand un cri interrompit mon geste.

Ce-dernier avait été poussé par la femme, un cri de terreur sans doute, mais alors que j’allais continuer mon geste le Hollow le plus proche de cette dernière trébucha, coïncidence ? J’en doute. Enfin quelque chose d’inhabituelle, je m’assis sur le muret pour analyser la situation, la femme bien que frêle semblait décider à faire face, était-ce du courage ou de l’inconscience, je n’aurais pu le dire mais l’intention y était même si elle devait y laisser la vie elle sauverait ces âmes égarées. Son arme était surement la chose la plus intrigante, elle ressemblait aux boules de voyance qu’utilisent toutes les diseuses de bonne aventure, que comptait-elle faire avec ? Leur lancer dessus ?

Le spectacle venait tout juste de commencer et j’étais le seul spectateur, seulement selon le final la vie de la jeune femme pourrait être bouleversée, avait-elle conscience à ce moment précis des enjeux de ce combat ? Si elle ne mourrait pas c’est une question que je lui poserais sans doute…


Ahahah, on veut se lancer dans le baby-sitting ?

Selon leurs critères elle ne semble pas si jeune que cela.

Depuis quand juge-t-on avec les critères des insectes mon cher ami ?


Avant que j’ai pu formuler une quelconque réponse il était déjà repartit dans les méandres de mon esprit, mon double ne semblait pas d’accord avec le faire que j’observe ce combat, il n’en fallait pas plus pour me convaincre que j’avais prit la bonne décision. Cependant la douleur sourde qui me transperça les yeux me confirma cette impression, il n’était vraiment pas content, mes yeux étaient maintenant plus que jamais injectés de sang, il fallait que je garde le contrôle à tout prit, pour ce faire je fixais tout mon attention sur le combat en cours… Surtout rester concentrer, ne penser à rien d’autre qu’à ça…

_________________
Légende:
Paroles de Dante
Paroles du côté noir de Dante
*Pensées de Dante*
*Pensées du côté noir de Dante*

Invité, tu ne crois pas que le diable existe? Je vais remédier à cette erreur monumentale.
Rencontre Imprévue Dantesigncopy
Revenir en haut Aller en bas
Michiyo
Stratège du Clan des Exilés
Michiyo

Messages : 12
Date d'inscription : 13/09/2009

Feuille de personnage
Groupe: Humain
Zanpakutô: /
Division / Numéro: /

Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Re: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitimeJeu 29 Déc - 10:57

Michiyo courait, aveuglée par le stress, vers les deux hollows. Qu'allait-elle faire ? Laquelle de ses techniques pourrait être utile ? Pouvait-elle tirer d'affaire les trois personnes sans toucher aux monstres ? Ceux-ci ne semblaient pas la remarquer. Un élan de lâcheté vint malgré tout à elle. Elle pourrait déguerpir, et s'en sortir indemme. Non, vite, elle chassa cette idée de son esprit.

La voyante ne cessa pas de courir. Arrivée à une dizaine de mètres, comme s'il lui venait une idée, elle prit sa Kesshouboshi par les deux anses et la fit tourner sur elle-même. Après deux secondes de concentration, elle releva son regard vers ce qui semblait être les "têtes" des monstres. Elle connaissait leurs points faibles. D'un autre côté, elle évitait également de les regarder. Ils étaient répugnants, et au niveau de leur ventre se trouvait quelque chose d'étrange, comme un trou, qu'elle n'avait pas envie de scruter de plus près. C'était sans importance.

Elle connaissait leurs points faibles, mais après ? Que pouvait-elle faire avec des pouvoirs divinatoires ? Michiyo ramassa une branche assez consistante et tenta de la lancer sur la tête de l'un d'eux -au moins pour détourner leur attention. La branche n'atteignit même pas la tête, cependant elle détourna effectivement l'attention de l'un d'eux. Ce dernier tourna son corps proéminent vers la vieille femme, qui tenta de le regarder dans les yeux, dans un mouvement de défi. IL avait tué l'homme qu'elle aimait. Si elle n'arrivait pas à le tuer lui, autant qu'elle meure elle aussi, pour rejoindre le défunt.

Michiyo, n'avisant rien d'assez haut à escalader pour atteindre la tête du monstre, coura simplement vers lui, et avant qu'il ait eu le temps de réagir, se précipita pour toucher ce qui pourrait être sa cheville. L'aspect extrêmement dur de la peau surprit Michiyo, néanmoins elle eut la sensation qu'elle désirait. Elle prononça entre ses dents :

"Omoikire."

Mais, tandis qu'elle s'attendait à voir la carapace s'affaisser et se rider, celle-ci, au bout de quelques secondes d'attente qui n'auraient pas dû avoir lieu, se mit tout bonnement à disparaître. Non pas simplement visuellement : la jambe fut alors comme coupée en deux, et le monstre, privé d'une cheville et d'un pied, poussa un cri qui tétanisa Michiyo sur place, puis elle fut violemment expulsée sur le côté, contre un filet de jeu du parc. Le monstre avait dû la taper juste avant de s'écrouler, ce qu'elle devina par le bruit lourd du corps contre le sol. Elle resta inconsciente encore quelques secondes, avant d'ouvrir les yeux. Le troisième monstre intact touchait déjà la jeune femme prisonnière pour la prendre dans sa main, tandis que le premier avait reprit son équilibre. C'était fini. Elle ne pourrait pas les sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Chef du Clan des Exilés
Dante

Messages : 42
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Groupe: Clan des 10 Exilés
Zanpakutô: Jigoku no Youkai
Division / Numéro: Aucune

Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Re: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitimeDim 1 Jan - 18:19

Cette humaine était véritablement courageuse, l’odeur de peur qui flottait d’en l’air me prouvait clairement qu’elle savait le danger qu’elle courrait en s’interposant entre ces monstres et leurs proies. Ces pouvoirs étaient par contre un vrai mystère pour moi, sa boule de voyance semblait être le principal outil de son pouvoir, après avoir fait, je pense, trébucher un Hollows grâce à cette dernière la voila maintenant qui la prenait à deux mains pour je ne sais qu’elle obscure manœuvre. J’étais prêt à tout voir mais lorsqu’elle ouvrit les yeux il ne c’était rien passé, cela me laissa songeur, ces pouvoirs n’étaient peut être pas efficace contre cette menace et j’avais pu me tromper en associant son cri à la chute du Hollow, non décidemment je ne comprenais rien à la scène qui se déroulait à quelques pas de mon perchoir.

Le mal de tête était plus que jamais présent et cette incompréhension n’était pas fait pour l’améliorer, je pouvais sentir les battements de mon cœur faire écho de chaque côté de mes pupilles tellement la pression mentale de mon double était intense. Je n’avais pas mené un tel combat contre moi-même depuis bien des années, le changement que j’avais sentit ce matin avait il quelque chose à voir avec tout cela ? Mon double avait-il sentit une faiblesse quelconque pour essayer de reprendre le dessus ? J’avais beau chercher je ne trouvais pas d’explications suffisamment plausibles pour répondre à la multitude de questions qui m’assaillait en ce moment.

D’un bref hochement de tête je repris mes esprits et fixais de nouveau le combat, la situation était toujours aussi désespérée et comme dans un ultime espoir voilà que la femme fonçait tout simplement droit sur son assaillant le plus proche. A en voir sa tête il semblerait que c’était son dernier recours, mon intervention semblait maintenant inévitable, je me relevais tranquillement lorsqu’elle atteignit enfin sa cible et après avoir prononcé un mot d’une voix à peine audible elle lui fit…. Disparaitre la jambe !? Ahah elle ne manquait décidemment pas de ressources mais le vol plané qu’elle venait de subir lui faisait perdre toutes les chances de sauver l’âme de la femme que le troisième des adversaires venait de saisir.

D’un shuunpo je me téléportais à sa hauteur avant de dégainer mon Zampakuto pour lui l’abattre lourdement sur le bras, sa main fut sectionnée et la jeune femme retomba lourdement sur son postérieur tandis que je rengainais mon arme, ils n’étaient pas digne de trouver la mort sous les coups de Jigoku no Youkai… A la place je saisis la crosse de Ying et de Yang avant de les sortir simultanément de leurs holsters, ma première balle de reiatsu toucha le plus proche des mes adversaires en pleine tête, ce tir à bout portant bien que faible suffit à l’achever. Le deuxième était par contre bien plus loin et bien plus en colère après avoir vu son déjeuner interrompu par de vilains importuns, mais cela ne suffirait pas à le sortir de ce mauvais pas, en effet ma deuxième balles de reiatsu venait de sortir de mon second pistolet cette dernière était bien plus concentrée que la première et ainsi me permit d’achever le deuxième adversaire sans soucis.

Il ne restait plus que le boiteux qui se dirigeait d’un pas claudiquant vers l’humaine aux étranges pouvoirs, le moment de vérité était venu, je rengainais mes armes avant d’avancer vers lui.



Sai


Ma voix avait claqué dans l’air comme un coup de tonnerre tandis que le boiteux tombait lourdement au sol, des cordes de reiatsu l’immobilisaient entièrement au sol, il ne se relèverait pas… Son masque était à tout juste un mètre de l’inconnu, je passais à côté de ma victime sans m’arrêter pour l’achever, celui la n’était pas pour moi…


Achève-le et suis moi, vite.


Voilà l’ultime épreuve que je lui imposais, elle devait être capable de l’achever sinon elle ne me serait d’aucune utilité, son sort était entre ces mains maintenant. Je pris la direction de ma montagne en dissimulant mon reiatsu, en effet le Shinigami en charge de la ville venait de faire son apparition, je n’avais que trop trainé en ville pour aujourd’hui…


_________________
Légende:
Paroles de Dante
Paroles du côté noir de Dante
*Pensées de Dante*
*Pensées du côté noir de Dante*

Invité, tu ne crois pas que le diable existe? Je vais remédier à cette erreur monumentale.
Rencontre Imprévue Dantesigncopy
Revenir en haut Aller en bas
Michiyo
Stratège du Clan des Exilés
Michiyo

Messages : 12
Date d'inscription : 13/09/2009

Feuille de personnage
Groupe: Humain
Zanpakutô: /
Division / Numéro: /

Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Re: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitimeMer 4 Jan - 18:44

Michiyo aperçut un mouvement au niveau de la main du monstre qui tenait la jeune femme. Elle était encore trop sonnée pour comprendre. La femme tombait à terre. Un, deux bruits sourds retentirent. Les deux monstres les plus éloignés tombèrent à leur tour. Et enfin, Michiyo perçut une nouvelle forme. Un humain. Quoique...armé de deux pistolets et d'un sabre, celui-ci semblait être un monstre de plus. Peut-être...non, sans doute était-il le sauveur de la jeune femme. Cela soulagea Michiyo, qui commença à se relever avec difficulté. Elle était fatiguée et peut-être trop vieille pour ce genre d'efforts physiques, mais enfin c'était terminé.

La voyante releva la tête. Non, il restait le troisième, boiteux de sa chute, qui se dirigeait vers elle. Elle ne put que lui offrir un regard appeuré, saisissant les mailles du filet de jeu derrière elle, s'y agrippant. Et, soudainement, le monstre fut plaqué à terre, et ne bougea plus. Pourtant, le nouveau venu était toujours une dizaine de mètres plus loin. Quelque chose dépassait le réel dans cette scène, et de loin surpassait l'imagination de Michiyo. Elle était encore pétrifiée lorsqu'elle entendit la voix de l'inconnu : "Achève-le et suis-moi, vite".

De ce moment-là, la tête de Michiyo, après avoir tourné, fut en ébullition. Elle cherchait à comprendre ce qu'il se passait, mais il lui manquait des éléments de réponse, beaucoup d'éléments. Et, pas question d'interroger l'individu aux deux pistolets, ce n'était pas le moment. Pourtant, celui-ci lui demandait quelque chose de façon simple. Comme si c'était simple, d'ailleurs. Tout d'abord, il vint à l'évidence pour Michiyo qu'elle ne pourrait pas accomplir ce qu'il demandait. Elle ne pouvait même pas essayer de lui enfoncer une lame dans la tête, puisqu'elle n'avait pas d'épée. Ces pistolets semblaient puissants contre les monstres, mais elle n'en possédait pas non plus. Elle était seule, avec sa misérable petite boule de voyance. Elle n'était qu'une diseuse de bonne aventure.

Puis, restant encore quelques secondes contre son filet, elle se redressa mentalement. Les cartes ne lui avaient-elles pas dit de venir voir par ici ? "Suis-moi, vite." N'était-ce pas la phrase typique du changement de destin ? Il lui semblait que, si elle le suivait, elle ne reviendrait plus jamais ici. D'autre part, il la testait, et ne pas pouvoir achever ce monstre serait un refus. Se remettant de ses émotions, elle remarqua son grand chapeau étendu à un mètre d'elle, le ramassa, le dépoussiera, le remit sur sa tête et se releva. Il était temps de répondre quelque chose, le jeune homme -car oui, en fait, il était bien plus jeune qu'elle, et cela lui procurait une certaine assurance de grand-mère- s'impatientait. Avant cela, Michiyo exécuta à nouveau le mouvement de sa Kesshouboshi.


"Je suis incapable de tuer cette chose de moi-même. Je ne possède même pas d'arme -cet objet n'est qu'un outil de voyance, dit-elle en montrant la boule. Par contre, j'aimerais beaucoup venir avec vous dans la montagne et entendre votre histoire. Me laisserez-vous tout de même vous suivre ?"

Comme quoi, jouer de temps en temps le charlatan dans son cabinet lui aura servi à savoir utiliser ce beau langage. En effet, après avoir simplement délivré des éléments du futur, Michiyo avait été très peu sincère dans sa dernière question, puisqu'elle savait la réponse positive. Néanmoins la question était nécessaire pour que qu'elle le soit. Modifier un destin est délicat. La voyante observait maintenant surtout la réaction de son interlocuteur. Elle avait vu juste. Quelques secondes après, elle se dirigea alors vers le monstre cloué au sol, et après un instant d'hésitation et de répugnance, posa sa main aux doigts boudinés sur ce qui semblait être la tête -en tout cas, ce qu'elle avait vu être le point faible. Elle répéta dans un chuchotement à peine audible :
"Omoikire."
Dans un cri de douleur du monstre, comme si on venait de lui transpercer la tête, la tête de celui-ci disparut, puis le corps entier suivit. Michiyo se releva, et regarda le jeune homme avec grande détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Rencontre Imprévue Empty
MessageSujet: Re: Rencontre Imprévue   Rencontre Imprévue Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Imprévue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une attaque imprévue !
» Une drôle d'impression [E. Raft]
» Me revoila après un imprévu
» La route et ses petits imprévus ( Luna/ ?)
» Un imprévu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
World of Bleach :: Le Monde des Humains :: Karakura :: Centre-ville-
Sauter vers: